Satoshi Nakamoto

Le Bitcoin a été créé par une personne connue sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto.

L’inventeur du Bitcoin a disparu en laissant peu d’indices sur son identité. Au fil des ans de nombreuses personnes ont publiquement prétendu être Satoshi. Cependant, aucune personne n’a été réellement en mesure de soutenir cette affirmation par des faits incontestables.

Satoshi Nakamoto a également fondé un forum en ligne : Bitcointalk ou il a posté son premier message en 2009 sous le pseudonyme « satoshi ». Pour les curieux, voici son profil sur le forum

D’ailleurs « HODL », un terme couramment utilisé, est issu d’un post de 2013 sur le forum Bitcointalk. Le terme « HODL » fait référence au fait de garder ses cryptomonnaies plutôt que de les vendre.  

Satoshi a déclaré avoir commencé à travailler sur le projet Bitcoin en 2007, deux ans avant l’exploitation du bloc Genesis (1er bloc de la blockchain Bitcoin).

Satoshi Namakoto était le mineur du bloc Genesis (extrait en janvier 2009), recevant les 50 premiers bitcoins mis en circulation. 


Pourquoi Satoshi doit être anonyme

Satoshi Nakamoto, le créateur de la première monnaie décentralisée au monde, devrait sans doute rester anonyme en raison de la nature de sa création.

Satoshi a sans doute réalisé que son anonymat pouvait éviter un échec central au Bitcoin : à cause de la personne qui l’avait créé. 

Supprimer l’identité unique qui pourrait être associée au Bitcoin élimine la probabilité d’avoir un visage susceptible d’influencer la politique, les règles ou la prise de décision de la communauté.

Qui que ce soit, Satoshi est indéniablement un génie de notre époque. Cette icone incontournable et anonyme a utilisé la cryptographie, les mathématiques, la théorie des jeux pour créer un actif magnifiquement conçu, appelé Bitcoin.


Fausses allégations

Craig S. Wright, un universitaire australien, est l’un des cas les plus connus de personnes qui prétendent être Satoshi.

En 2015, il avait essayé plusieurs démonstrations publiques mais il n’a pas réussi car sa preuve était tout simplement une pièce théâtrale.

Les cryptographes et les informaticiens sont une autre catégorie de personnes qui ont attiré l’attention sur l’identité inconnue de Satoshi. 

Hal Finney, un cryptographe de renom qui a été la première personne à recevoir des bitcoins de Satoshi, est l’un des suspects les plus célèbres en raison de sa participation précoce. 

Un an après la création du Bitcoin, Satoshi et Finney ont échangé plusieurs messages sur les forums, abordant des sujets tels que la technologie et ses enjeux pour l’avenir.

Cela a amené certains à spéculer sur son implication dans la première monnaie décentralisée au monde. Hal Finney est décédé de la maladie de Charcot en 2014.