Les différents Bitcoins

La première cryptomonnaie que le monde ait connu est apparue en 2008 sous le nom de Bitcoin. Quelques années plus tard, plusieurs entreprises se sont servies de cette appellation en l’attribuant à leur propre cryptomonnaie.

À l’heure actuelle il existe plusieurs cryptomonnaies dont le nom commence par Bitcoin. Certaines sont connues du grand public, tandis que d’autres ne sont que très peu médiatisées. Quelle est leur intention et leur différence avec le Bitcoin initial ? 


Identifier les projets importants

Certains nouveaux « Bitcoin » sont le résultat d’un fork, c’est à dire qu’ils exploitent le code original du Bitcoin en y apportant des modifications.

Parmi ceux là, on peut y trouver des projets concrets ayant pour but d’apporter de réelles améliorations (capacité de stockage, rapidité, etc). Grâce à cela, ils bénéficient pour certains de volumes journaliers estimés à plusieurs milliards de dollars. 

Pour d’autres, on ne remarque aucun lien avec la vision originale du Bitcoin. Ces derniers ne présentent pas de projets concrets, et c’est probablement la raison pour laquelle ils ne sont que très peu échangés.

Le but de cet article est de les analyser afin de faire la différence entre les projets viables et les imitations non utiles du Bitcoin. 


Volume d’échange journalier  

Le « volume journalier » pour lequel un crypto-actif a été échangé en monnaie fiduciaire (euro, dollar…) est un indice intéressant permettant de filtrer les projets. Le volume reflète simplement l’intérêt que les investisseurs ont pour un projet donné. 

C’est la raison pour laquelle ce critère doit être observé avec attention par les intervenants souhaitant investir sur les cryptomonnaies. 

Par conséquent, une cryptomonnaie qui n’est que très peu échangée présente certainement plusieurs défauts gênants pour les investisseurs.

Pour chaque Bitcoin présenté nous avons évalué son volume d’échange selon 3 niveaux :

Important (500 M-Plusieurs milliards)

Moyen (1 M-500 Millions)

Faible (0-1 M)

 


Qu’est ce que le Bitcoin ?

Le Bitcoin est une monnaie virtuelle, connue comme étant la première cryptomonnaie au monde. Créée en 2008, son objectif principal est de proposer un système de paiement novateur. 

Le Bitcoin est une cryptomonnaie exploitant la technologie blokchain. Celle-ci permet la décentralisation et l’élimination d’intermédiaires dans le processus de paiement.

Le Bitcoin utilise la technologie blokchain. Cette technologie permet la décentralisation des processus en éliminant le besoin d’intermédiaires. Le mystérieux créateur du Bitcoin qui a préféré rester anonyme est connu sous le pseudonyme Satoshi Nakamoto. 

Bitcoin supprime le risque de double dépense. Il empêche de dupliquer des données financières pour les réutiliser. C’est une monnaie dont la masse monétaire est limitée : le nombre maximum de bitcoins qui seront crées à terme sera de 21 millions.

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin Cash ? 

Bitcoin Cash est une cryptomonnaie créée à partir d’un hard fork du Bitcoin (BTC). Bitcoin Cash permet d’effectuer des transactions rapides avec des frais réduits.

La taille de bloc a été augmentée permettant ainsi une capacité de stockage plus importante et des transactions traitées plus rapidement.

Bitcoin Cash permet également des frais de transactions moins élevés. Le processus d’extraction minière a été conçu de façon à offrir des récompenses plus importantes.

Son volume journalier est estimé à plusieurs milliards de dollars, montrant alors l’importance de ce projet.

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin SV ?

Bitcoin SV est issu d’un hard fork du Bitcoin Cash. Son objectif est d’apporter une solution décentralisée avec la cryptomonnaie comme moyen d’échange.

Parmi les améliorations proposées nous retenons une taille de bloc plus importante que celle du BCH, estimée à 128 Mo. Ainsi, cette blockchain permet de traiter un nombre plus important de transactions avec une meilleure évolutivité. 

Le volume d’échange important du Bitcoin SV est important et mérite l’attention des investisseurs. 

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin Gold ?

Bitcoin Gold s’inspire du Bitcoin en proposant des améliorations au niveau du processus d’exploitation minière. L’utilisation de l’algorithme Equihash qui permet aux mineurs d’utiliser les GPU.

Ce projet a été réalisé pour atténuer la centralisation de l’exploitation minière. Bitcoin Gold possède une infrastructure minière plus équitable et plus décentralisée. 

Son volume d’échange est moyen, cela signifie que ce projet attire tout de même des investisseurs sans pour autant convaincre un grand nombre sur son utilité. 

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin Diamond ?

Bitcoin Diamond est un projet qui propose une solution de paiement pour les individus non bancarisés. 

Il garde intacte les fonctionnalités du Bitcoin tout en y apportant des changements complémentaires. La taille limite des blocs a par exemple été augmentée.

Bitcoin Diamond a pour intention d’utiliser le Lightning Network : un protocole innovant permettant de placer les transactions hors de la blockchain. 

Bitcoin Diamond reste peu connu malgré un volume d’échange journalier moyen. 

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin Token ?

Bitcoin Token est l’une des cryptomonnaies qui utilise le préfixe Bitcoin. Il peut être utilisé pour transférer et partager de l’argent ou encore servir à l’envoi de cadeaux. Il est surtout utilisé pour réaliser de petites transactions.

Bitcoin Token est une cryptomonnaie qui permet de réaliser des transactions en quelques secondes contrairement au BTC qui prend dix minutes pour les confirmer. 

Son volume journalier reste faible malgré de fortes performances quelques fois (+de 1000% de hausse  début 2020). Cette hausse n’était toutefois pas suivie d’un volume important. 

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin Atom ?

Le Bitcoin Atom est en réalité un fork du BTC qui met en place un échange d’actifs décentralisé. Il se sert du modèle hybride consensuel et des swaps atomiques.

Il permet d’effectuer des swaps atomiques et d’utiliser le réseau Lightning. L’intérêt du Lightning Network est qu’il lui permet de réaliser des échanges atomiques hors chaîne. 

Cependant encore une fois le volume du projet reste faible malgré ses caractéristiques techniques intéressantes.

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin File ?

Ce projet utilise les algorithmes de consensus PoC / PoW. C’est un système distribué qui est surtout utilisé pour les fichiers.

C’est aussi une communauté qui est indépendante et décentralisée. Il utilise des contrats intelligents pour réaliser des échanges de bande passante, d’espace de disque dur et d’échanges d’actifs de fichiers.

Bitcoin File met en place un système décentralisé pour les fichiers. Il dispose d’une grande taille de bloc pour tenter de résoudre le problème de congestion que rencontre le BTC

Son volume est faible, car il ne fait pas le poids par rapport à d’autres acteurs du secteur. Utiliser le nom Bitcoin est une bonne tentative, mais les investisseurs ne sont pas dupes.  

Lire la fiche


Qu’est ce que BITCOIN X ?

Bitcoin X est une cryptomonnaie qui fonctionne en utilisant Stellar Lumens. Cela lui permet de simplifier les transferts et d’enregistrer publiquement son historique de transactions. 

En exploitant Stellar il lui est possible de bénéficier d’une certaine rapidité et d’un meilleur niveau d’évolutivité. Son potentiel de traitement est d’environ 1000 transactions/seconde. 

Le volume d’échange de Bitcoin X est faible, cela démontre qu’il n’arrive pas à se positionner de façon à concurrencer d’autres poids lourds de ce marché. 

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin Rhodium ?

Bitcoin Rhodium est une cryptomonnaie qui peut être utilisé comme moyen de paiement. Cependant on peut voir que son volume d’échange en 24h reste faible malgré les nombreuses tentatives du projet d’attirer les investisseurs.

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin Private ?

Le code du Bitcoin Private s’inspire de celui du Bitcoin et du Zclassic (ZCL). La durée de validation d’un bloc est estimée à 2.5 minutes et sa taille de bloc maximale est de seulement 2 MO.

Il respecte la confidentialité de ses utilisateurs en introduisant les transactions zk-SNARK. Il met aussi en place une protection contre l’attaque par rejeu.

Le volume est faible car le projet ne proposant rien d’innovant.

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin Adult ?

Bitcoin Adult est utilisé comme moyen de paiement pour l’industrie du divertissement pour adultes.

Il est utilisé par les sites de webcams pornographiques et par les magasins pour adultes. Il permet de rendre les paiements confidentiels et discrets sur de tels sites. Son jeton est pris en charge sur la passerelle Coinpayments. 

Le volume du projet est faible car il n’apporte rien de nouveau. En effet, le service de confidentialité est délivré par de nombreux projets de crypotmonnaies plus solides. 

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin Red ?

Bitcoin Red est issu d’un hard fork, c’est une nouvelle version du protocole Bitcoin. Les frais de transactions sont censés fluctuer entre 0,2 et 0,5 dollars. 

Encore une fois ici le volume reste faible. Cela signifie qu’apporter un simple changement de frais de transactions ne suffit pas pour attirer les investisseurs.

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin Incognito ?

Le projet propose une cryptomonnaie répondant à des enjeux environnementaux.

Pour réduire sa consommation d’énergie, il utilise par exemple la preuve de participation et fonctionne avec des masternodes.

Ses frais de transactions sont faibles. Il est également caractérisé par un fort anonymat en utilisant la technologie du Zerocoin Protocol.

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin W Spectrum ?

Spectrum est un fork de la cryptomonnaie PivX.

Il possède une grande rapidité de transactions. Sa taille de bloc est égale de 8 MO. La durée de validation de bloc quant à elle est égale à 60 secondes.

Cette cryptomonnaie est également dotée d’un bon niveau de confidentialité. Ce projet utilise une plateforme de communication qui rend possible les transferts de fichiers. 

Cependant ces caractéristiques techniques n’ont pas suffit au Bitcoin W Spectrum pour attirer les investisseurs car nous pouvons voir que son volume d’échange en 24H reste faible.

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin Turbo Koin ?

Ce projet utilise le code du Bitcoin mais également ceux des projets de Dash et de Pivx. Son temps de transaction est quand à lui d’environ 24 secondes.

Il peut servir à partager de l’argent, réaliser des échanges d’argent ou simplement envoyer un cadeau. De plus les transactions du projet sont sécurisées et garanties.

Son intérêt principal est qu’il est très utile pour se charger des petites transactions avec des frais moins élevés. Il s’agit d’un jeton intéressant car il utilise la norme ERC20 d’Ethereum

Nous pouvons voir encore une fois le volume d’échange du Bitcoin Turbo Koin rester faible malgré ses atouts techniques.

Lire la fiche


Qu’est-ce que Bitcoin Zero ?

Ce projet utilise un algorithme de consensus Proof of Work hybride et est un Fork entre BTC, HXX et LTC. Il se sert également du protocole Zerocoin.

Le volume d’échange du Bitcoin zero est faible, il est donc pour l’instant déconseillé d’investir ses capitaux sur un tel projet.

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin Scrypt ?

Ce projet utilise l’algorithme de consensus du Proof of Work hybride et celui de la preuve de travail scrypt. Il n’est pas un fork et représente une alternative au Bitcoin Core.

Il est aussi le premier capable de se servir du vote décentralisé par blocs que permet Crypto-Voter.

Son mécanisme hybride de consensus va surtout lui permettre de rendre l’exploitation minière plus décentralisés.

Il permet aussi d’envoyer de l’argent partout dans le monde et la vitesse de ses transactions est plus rapide que celle du Bitcoin. De plus ses transactions requièrent de plus faibles frais pour fonctionner.

Malgré cela nous pouvons encore une fois voir que le volume d’échange du Bitcoin Scrypt reste faible malgré ses nombreux atouts.

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin Plus ?

Bitcoin Plus fonctionne sur un réseau peer-to-peer sur lequel les développeurs ne peuvent pas y faire de changements sans passer par une approbation collective.

Il est 10 fois plus rapide que le Bitcoin et intègre  le réseau TOR. Le réseau TOR lui permet de rendre l’adresse IP anonyme et de crypter les données. 

Le volume d’échange du Bitcoin Plus reste faible et ne représente pas un projet solide. 

Lire la fiche


Qu’est ce que Bitcoin Interest ?

Bitcoin Interest propose un réseau de paiement. Il peut servir à payer des intérêts sur des avoirs. Il permet surtout d’apporter des solutions plus équitables grâce à son algorithme ProgPoW.

Il possède également une technologie d’épargne intégrée.

Il permet de placer les pièces de ses utilisateurs puis de réaliser des paiements d’intérêt en gardant ces pièces dans leur portefeuilles. 

Le volume d’échang du Bitcoin Interest reste faible étant donné que plusieurs cryptomonnaies plus performantes possèdent déjà de telles caractéristiques.

Lire la fiche


Conclusion 

Suite à cela nous pouvons en conclure que victime de son succès, le nom Bitcoin a souvent été copié. Plusieurs projets sans réelle équipe ou structure ont essayé de tirer parti de ce nom tout en espérant motiver les investisseurs, et ainsi attirer des capitaux plus importants.

Cependant parmi ces « Bitcoin » nous distinguons nettement quelques bons projets qui sortent du lot tels que Bitcoin SV et Bitcoin Cash.

Les autres projets peuvent paraître intéressants, mais cela est sans oublier que ces cryptomonnaies sont concurrencées par de vrais poids lourds comme Ethereum, Tron ou encore Stellar

 Crypto Stratégie.