Qu’est ce que PARTICL ?


Le projet Particl est en réalité une plateforme Blockchain open source utilisée pour la confidentialité et qui est décentralisée. Cette plateforme à une remarquable possibilité de fonctionnement rendue possible avec toutes les cryptomonnaies.

Effectivement Particl offre une large possible d’utilisation ou de création de contrats intelligents. Cette plateforme rend aussi possible de se servir d’outils respectueux de la vie privée. Comme par exemple des outils tels que la pièce PART, le système pour le vote décentralisé, une messagerie cryptée de qualité Peer-To-Peer. Ainsi qu’un marché décentralisé qui est alors ici complètement anonyme.

  • Particl a donc pour mission de promouvoir une économie privée et décentralisée alors soutenue par sa plateforme et sa monnaie.

Quelques caractéristiques techniques de PARTICL :

Le Système du Proof-Of-Stake de Particl, même s’il prend racine sur le Bitcoin est cependant basé sur un système de preuve d’enjeu. Cela principalement pour atteindre un grand niveau d’efficacité lors de la réalisation de paiements. Ce système de preuve permet donc de le sécuriser, mais aussi de lui permettre de participer à de nombreuses mises à jour, comme celle de SegWit.

  • Les différents frais de plateforme sont payés aux stakers pour l’obtention d’une meilleur rentabilité.
  • Cette pièce de confidentialité a pu être construite à partir du code du Bitcoin Core.

Son utilisation permet également une construction d’applications décentralisées dans un environnement qui est évolutif. Tout en étant intégré dans le portefeuille du projet. Les frais de la plateforme sont payés aux détenteurs de monnaie le sécurisant.

  • Particl est une blockchain de technologie Segwit. Pour celui ci les transactions Segwit sont utilisées afin d’avoir une meilleur évolutivité. De plus il faut savoir qu’il utilise également le Lightning Network.

Son marché décentralisé de vie privée est un marché du même genre d’un eBay hybride Peer-To-Peer avec une blockchain. Marché qui est alors précis et qui est géré par ses fournisseurs. Son utilisation permet également d’obtenir un échange de biens/services réalisé de manière sécurisée et anonyme.

  • Un aspect important de Particl est qu’il est indépendant du protocole ainsi que des devises. En effet il permet d’accepter quasiment la totalité des devises.

Ses fonctionnalités incluent :

  • Sa gouvernance.
  • Le vote décentralisé.
  • Les swaps atomiques.
  • Sa messagerie.
  • Le protocole de confidentialité RingCT.
  • Le réseau TOR.
  • Les devises acceptées par Particl sont toutes converties en PART quand il a besoin d’une transaction de devises afin qu’il puisse exploiter ses fonctionnalités.
  • Ici l’agnosticisme de protocole est la capacité de pouvoir utiliser tous les protocoles pour le stockage décentralisé de données.
  • PART est hébergé par sa blockchain personnelle et n’est pas construit sur une autre chaîne. Comme le sont par exemple les jetons ERC-20.

La pièce PART permet d’avoir différents degrés de confidentialité pour l’accueil de toutes les catégories d’utilisateurs. Sa pièce est d’ailleurs requise pour se servir du marché des DAPPs mais également pour la plateforme.

Grâce à la construction de la nouvelle base de code Bitcoin, cela lui permet aussi de mieux pouvoir tirer un bénéficie concernant la sécurité. Ce bénéfice est également atteint pour la stabilité qui est obtenue par le BTC.

Ce projet permet tout aussi bien aux nombreux développeurs d’obtenir un certain nombre de gains. Ceux ci concernent les développements des services ainsi que des produits technologiques. 

  • Les échanges atomiques croisés peuvent apparaître hors chaîne. Cela de façon instantanée avec des règles hétérogènes de consensus blockchain.

Le Lightning Network est un protocole utilisé pour le canal de paiement décentralisé. Il est alors ici alimenté dans la blockchain par des contrats intelligents. Il est par exemple capable de mettre en place certains paiements de taxes. La sécurité dans cette situation est surtout permise elle aussi grâce à ces contrats intelligents.


Sa pièce peut être envoyée en 3 états différents de confidentialité avec leur propre coût et catégories de confidentialité :


1 : Aveugle

Il s’agit dans ce cas d’une transaction utilisant le protocole de confidentialité RingCT. Il peu de cette façon garder les montants des transferts visibles et cela juste pour les participants à la transaction.


2 : Publique

Il existe tout aussi bien une possibilité d’obtenir ici un niveau de pseudo anonymat comme le fait BTC. Les transactions ont alors ici la possibilité d’être auditées publiquement sur tous types d’explorateur de blocs. Pour exécuter ce type de transactions il faut payer le prix le plus bas.


3 : Anon

Il s’agit cette encore de transactions se servant du protocole de confidentialité RingCT. Cela leur donne dans ce cas la possibilité de mieux cacher l’identité Blockchain, ainsi que les différents montants relatifs aux multiples transferts.

Il combine aussi les différentes signatures en anneau de Cryptonote mais également les protocoles CT. De cette manière il atteint de plus hauts niveaux de confidentialité. Ce type de cryptographie est également utilisé par le projet mis en place par Monero.