Le Merged Mining (exploitation minière fusionnée)

fusionnée également appelée Merged Mining est en fait un processus d’extraction simultanée de 2 cryptomonnaies différentes et cela sans perte de puissance relative au matériel. 

Cette exploitation minière fusionnée (Merged Mining) ne requiert alors pas forcément d’avoir une puissance de calcul supplémentaire.

Cela semble alors vraiment avantageux pour les mineurs. De plus, cette méthode permettrait de réduire le risque d’attaques à 51%. Cependant, cela serait possible seulement si suffisamment de mineurs acceptaient de l’adopter.


Preuve de travail auxiliaire (AuxPoW)

A l’aide d’une preuve de travail auxiliaire (L’abréviation est AuxPooW), les mineurs disposent désormais d’un moyen efficace permettant d’optimiser l’utilisation de leur puissance de calcul.

Elle est alors utilisée pour réaliser une exploitation simultanée de blocs. Ces blocs ont alors une caractéristique vraiment intéressante, celle d’appartenir à des chaînes différentes.

Avec l’AuxPoW, il existe plusieurs types de blockchains. La blockchain parente est celle exploitant dans cette situation la preuve de travail. L’autre blockchain s’appellera alors la blockchain auxiliaire.

Celle-ci permet au travail qui a pu être réalisé sur une blockchain de pouvoir être validé et exploité sur une autre chaîne. La blockchain parente est alors très peu impactée par cette double exploitation. En effet, celle-ci ne subit pas de modifications techniques.

La blockchain auxiliaire quand à elle doit subir une programmation préalable. Dans la plupart des cas, l’ajout ou la suppression de la prise en charge de l’exploitation fusionnée requiert le plus souvent de recourir à un hard fork.


Contraintes à respecter 

Ce type de mining a une contrainte principale qui pour un bon fonctionnement, nécessite  cette condition : l’ensemble des cryptomonnaies exploitées doivent impérativement posséder le même algorithme de consensus.