Qu’est ce que le Burn de tokens ?

Le burn de tokens est un terme qu’on utilise généralement quand on retire de la circulation un certain nombre d’unités monétaires d’une cryptomonnaie. Cette action est réalisée par l’équipe d’une cryptomonnaie.


Utilité du burn de tokens

Avant de comprendre l’importance et l’intérêt d’utiliser une telle méthode, il faut d’abord savoir que les cryptomonnaies les plus importantes ne s’en servent presque pas.

Ethereum ou Bitcoin ne l’utilisent d’ailleurs quasiment pas. En revanche, il s’agit d’une méthode très courante pour différents altcoins.

Les projets l’utilisent pour pouvoir garder une valeur stable et pouvoir inciter les investisseurs à conserver leurs actifs. 

L’objectif d’utiliser une telle méthode est donc de mettre en place une méthode déflationniste pour avoir le contrôle du nombre d’unités en circulation.

Sachant que la rareté est synonyme de prix plus élevé (plus c’est rare, plus c’est cher), on peut donc  facilement s’imaginer que plus une cryptomonnaie est rare, plus son prix a de la chance d’être élevé.

La raison principale du burn de tokens est donc d’augmenter la valeur des jetons en circulation. Sachant que plus son prix augmente, plus elle est demandée sur les marchés. De plus cette méthode peut être réalisée par les projets pour rester en accord avec leur livre blanc.


Caractéristiques

Pour pouvoir être réalisée avec une plus grande efficacité, les signatures des jetons sont déplacées dans un portefeuille public. Celui-ci ne peut dans ce cas être récupéré et est appelé « adresse de restauration ».

Elles sont donc envoyées à une adresse invalide qui est alors inutilisable, adresse à laquelle personne ne peut accéder. 

La transparence de la blockchain permet également avec efficacité de permettre de confirmer que cette méthode a été appliquée simplement en la consultant.